+ 33 6 81 51 67 47 contact@digitaleez.fr

Le taux de rebond est une des statistiques les plus importantes à prendre en compte dans votre recherche d’amélioration de votre site web, de vos pages web et, par extension de votre taux de conversion. Elle est directement liée à la statistique « Session/ Page ».  Elle se calcule simplement.

Quelque soit le moyen d’arriver sur votre site, par le référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA), emailing, etc… si un visiteur débarque sur une de vos pages et la quitte sans aucune interaction avec celle-ci. un indice de taux de rebond de 100% lui est attribué. Grossièrement, s’il réalise une action et puis s’en va un taux de 75% est appliqué, si deux 50%, si trois 25%, etc…
Ce qui signifie que plus il y aura d’interaction avec la page et plus le taux de rebond baissera. Cette résultat vous questionnera sur la ou les raisons du départ de vos visiteurs.

Un rebond est comptabilisé généralement lorsque l’internaute a :

– a utilisé le bouton « Précédent » du navigateur, au lieu d’utiliser le fil d’ariane ou votre menu.
– Entré une nouvelle URL dans la barre de recherche du navigateur.
– Fermé purement et simplement l’onglet ou le navigateur.
– Cliqué sur un lien externe.
– Laissé sa session expiré. Au bout de 30 minutes/ défaut.

Par exemple, si une page est victime d’un taux de rebond élevé, peut être que la page ne se charge pas suffisament vite, que le prix de l’article est trop élevé, qu’il n’y a pas d’articles connexes à consulter qu’il ne peut être partagé, que le contenu est trop succinct, que l’utilisateur a trouvé ce qu’il cherchait, ou simplement non pertinent, inintéressant. Vous l’aurez compris le taux de rebond vous aidera à identifier les pages qui vous font perdre du trafic, ne convertissent pas correctement, mais également pour comparer la pertinence d’outils publicitaires.

Selon ses fonctionnalités, son architecture, le taux de rebond peut varier énormément d’un site à l’autre. Certaines pages / sites obtiennent une moyenne relativement élevée. Comme par exemple les sites ne comportant qu’une seule page, les dictionnaires, les annuaires, etc… Il est logique qu’une fois que vous ayez pris connaissance de l’information, la définition, vous fermiez un dictionnaire, l’annuaire.
En fonction de votre secteur d’activité également d’importantes variations peuvent se faire sentir, que vous possédiez un site média ou un ecommerce. Généralement, pour les experts, il est admis qu’une moyenne située entre 40% et 60% est la norme. 30% de taux de rebond est considéré comme bon. Il peut encore diminuer si vous avez mis en place des systèmes de fidélisation efficaces.
Pour un blog par exemple, difficile de descendre en dessous des 50%. Sa vocation est effectivement de donner une information rapidement. Classiquement, les visiteurs consultent le dernier article et puis s’en vont.

Le taux de rebond vous rappelle qu’il faut sans cesse inciter un visiteur à poursuivre sur votre site et, dans le cas contraire de comprendre pourquoi le contenu, l’expérience utilisateur que vous proposez ne l’a pas convaincu, intéressé, retenu.

NB: Attention, si votre but est de baisser votre taux, grâce à un diagnostique technique, de contenu. Un taux trop bas en dessous des 15% est suspect, et il est souvent du à une erreur technique. En installant deux fois le code de suivi analytics ou que ce dernier ne soit pas présent sur toutes les pages, par exemple.

Exemple d’un graphique analytics où le code de suivi a été installé deux fois.

probleme-taux-de-rebond