+ 33 6 81 51 67 47 contact@digitaleez.fr

Imaginez…

Vous vendez vos produits partout en Europe, mais vous voudriez connaître votre trafic à Lille.

Imaginez…

Vous voulez comparer les sessions de Lille et de Paris avec un chiffre d’affaires par utilisateur supérieur à 70€.

 

STOP !

Arrêtez d’imaginer car cela existe depuis longtemps : il s’agit des segments.

Définis comme un outil qui « vous permet d’isoler et d’analyser des sous-ensembles de votre trafic », les segments avancés permettent de segmenter (filtrer) vos statistiques en fonction des critères que vous souhaitez.

Nous avons décidé de vous parler de cette fonctionnalité qui, nous en sommes sûr, simplifiera vos analyses.

 

Pourquoi utiliser les segments ?

 

Google Analytics propose de nombreux rapports. Malgré le fait qu’ils soient standardisés, ils restent très utiles lorsque vous souhaitez une vue rapide en quelques clics.

Cependant, les rapports généraux ne permettent pas d’avoir une vision spécifique. Par exemple celle de certains utilisateurs.

ABRACADABRA : les segments sont là !

Ils vont vous permettre :

  • De ventiler toutes les données Google Analytics relatives à vos visiteurs dans des segments faciles à gérer.
  • De sélectionner des segments prédéfinis, ou facilement créer les vôtres.

Tout cela afin de prendre des décisions plus précises.

Les personnes qui naviguent sur votre site sont tous très différentes, ils ont des besoins différents, naviguent différemment, ont des attitudes différentes, des compétences web différentes, utilisent des devices différents, habitent dans différents pays, régions, villes…

On vous explique comment les mettre en place.

 

Comment les mettre en place ?

Pour créer un segment sur GA, c’est très simple : il suffit de cliquer sur « Ajouter un segment » sur le rapport que vous souhaitez analyser.

Vous pouvez utiliser différents segments prédéfinis par défaut comme par exemple « Visites avec conversions ».

Voici comment les données se présentent : on obtient un nouveau rapport où on distingue clairement les sessions (en bleu) des sessions à l’origine d’une conversion (en orange).

On peut également traquer facilement :

  • Le trafic sur mobile
  • Le trafic depuis sites référents
  • Les utilisateurs ayant déjà visité le site.

À vous d’explorer les différents segments prédéfinis afin de trouver celui , ou ceux, qui correspondront à vos attentes. Notons également que vous pouvez appliquer un ou plusieurs de ces segments aux données de l’année en cours ou à des données historiques.

Vous pouvez aussi créer vos propres segments personnalisés grâce à un outil de création de segments flexible et simple d’utilisation.

 

La personnalisation

Personnaliser un segment, c’est également un jeu d’enfant.

Cliquez sur « Ajoutez un segment » puis sur le bouton rouge « + NOUVEAU SEGMENT ».

Voici le nouvel écran :

Pour bien comprendre comment réaliser des segments personnalisés, il faut au préalable définir deux termes :

  • Les dimensions (en orange) : d’après Google, « Les dimensions correspondent aux attributs de vos données. Par exemple, la dimension Villeindique la ville, par exemple « Paris”, d’où provient une session. »
  • Les conditions (en jaune) ce sont les applications des dimensions : par exemple, « Paris » est une condition de la dimension « Ville ».

 

Il existe cinq types de dimensions :

  • Données démographiques : informations démographiques telles que l’âge, le sexe, la langue, la catégorie d’affinité et l’emplacement.
  • Technologie : le système d’exploitation, le navigateur, la résolution des écrans, les devices.
  • Comportement : la fréquence à laquelle les utilisateurs visitent et effectuent des transactions (nombre de visites, jours écoulés depuis la dernière visite et durée de visite).
  • Date de la première session
  • Sources de trafic : la façon dont les utilisateurs vous ont trouvés en utilisant les champs de campagne, de média, de source et de mot-clé (par exemple ceux que vous ajouteriez comme balises UTM).

 

Prenons un exemple d’application en comparant les sessions de Lille et Paris avec un chiffre d’affaires par utilisateur supérieur à 70€.

Pour cela, il suffit de renseigner dans les données géographiques les termes « Ville » puis « contient » et écrire « Lille ». De même pour Paris.

Ensuite, cliquez sur condition et renseigner « Chiffre d’affaires » « par session » « > » « 70 ».

Le récapitulatif sur la droite vous donnera une première image de la création du segment.

Avec la dimension avancée « Conditions », vous pouvez créer jusqu’à 20 conditions avec les boutons « et » et « ou ».

Vous pourrez partager votre nouveau segment avec d’autres utilisateurs en utilisant une URL personnalisé.

 

Conclusion

Il existe des milliers de façons d’utiliser les segments avancés pour en savoir plus sur le trafic de votre site Web. Voici quelques exemples :

  • Sessions hors rebond
  • Sessions en provenance d’une campagne e-mail spécifique
  • Trafics mobiles et tablettes
  • Sessions avec transactions

 

La création de segments sur Google Analytics est vraiment quelque chose de simple, où vous pouvez faire des essais, mais aussi des erreurs. Si vous en créez un et que cela ne fonctionne pas, supprimez-le et réessayez.